Présentation

Anarchie verte est dédié à la diffusions d’idées autour de l’anarchisme vert, de l’éco-anarchisme, du primitivisme, du mouvement anti-civilisation et des alternatives pour s’en sortir. Deux fois par année, les meilleurs articles de contributeurs internationaux sont compilés dans la revue Vert & Noir.

Pour commencer, vous pouvez lire cette sélection d’articles ou télécharger les anciens numéros de Vert & Noir. La page lectures vous orientera également vers une sélection de textes et sites.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Présentation

Traumatismes et civilisation

Ce texte s’adresse à celles et ceux qui cherchent à comprendre comment les pensionnats autochtones et les pratiques d’adoption forcée ont été nécessaires à la prise de possession des territoires par le pouvoir étatique, et comment cela est lié au cycle de la violence au sein des communautés.  

En juin 2015, après avoir recueilli pendant six ans les témoignages sur les abus et mauvais traitements subis par les ancien-ne-s élèves des pensionnats autochtones, la Commission de vérité et réconciliation du Canada a remis son rapport final. Depuis le milieu du 19e siècle, environ 150 000 enfants indiens, inuits ou métis ont été enlevés de leur famille et envoyés de force dans des écoles religieuses sous la directive de l’État. La commission conclut que les pensionnats autochtones étaient un outil central d’un « génocide culturel » à l’égard des premiers peuples du Canada (1). Depuis les événements entourant la remise du rapport, on a pu constater dans les médias plusieurs tentatives révisionnistes et négationnistes contre les autochtones. Un candidat de qualité pour le prix du pire torchon est assurément l’anthropologue Réjean Morissette (2) qui présenta comme un fait qu’il n’y a pas eu d’autochtones au Québec avant l’arrivée des Français: « D’abord, rétablissons un fait. Les autochtones du Québec ont migré au Québec après l’arrivée des Français ». Quuuoi? Il va même jusqu’à dire que « l’occupation ancestrale du territoire » n’aurait jamais existé, ni qu’il y avait « des modes de vie traditionnels fondés sur une culture communautaire autochtone structurée ». Comme quoi la guerre sociale se déroule à chaque jour devant nos yeux.
Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Anticivilisation, Critique sociale, La Mauvaise Herbe, Lutte autochtone, Réflexion | Marqué avec , | 2 commentaires

Planter des fleurs au cimetière : le cas de l’agriculture urbaine

Depuis un certain temps que je fréquente le milieu de l’Agricutlture urbaine (AU), il y a des trucs qui accrochent. Comme la crew de hypsters/hippies enthousiastes de toute, les universitaires qui cherchent la substance de la ville de demain dans les projets broche à foin de leurs étudiant-e-s, les politicien-ne-s locaux qui trouvent ça donc ben intéressant les gens qui veulent changer le monde, les promoteurs à gogos qui veulent chier des condos dans une belle ville verte, pis toute les autres hypocrites. Mais il y a aussi pas mal de monde nice, des anars qui trouvent ça trippant de se réapproprier ne serais-ce qu’un boutte d’autonomie, les travailleuses communautaires qui patentent de la société de fortune avec des ficelles pis des miracles, ben des artistes qui bricolent les matériaux récupérés, des vieux & vieilles qui lâchent pas la patate et défendent leur quartier parce que c’est de même depuis 1945, pis toute les autres empathiques qui savent tricoter leurs voisinages.

Mais c’est pas tout de savoir détester/apprécier un milieu. Encore faut-il se demander où-est qu’on s’en va avec tout ce beau et moins beau monde. Je lâche donc un peu la bêche pour écrire quelques réflexions sur le sujet de l’AU à Montréal. Son contexte, ses dynamiques passées et présentes, pis pourquoi on n’a aucune raison d’être optimistes et enthousiastes sur le sujet, mais que ça reste le fun comme moyen de passer le temps pendant la guerre sociale.
Continuer la lecture

Publié dans Critique sociale, La Mauvaise Herbe, réappropriation territoriale, Reconnection, Réflexion | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Lancement de La Mauvaise Herbe vol.15, n.1

Le samedi 6 février, à 19h30, à la Déferle
1407 rue Valois à Montréal, métro Joliette

La Mauvaise Herbe vol. 15 n.1 Hiver 2016

Sommaire du numéro :
– Traumatismes et civilisation; pensionnats autochtones, pratiques d’adoption forcée et cycle de la violence
– Contre les humanistes et leurs civilisations; réflexions sur les post-humanismes
– A Book on Bookchin
– Genres de territoires, valse d’oppresions
– Planter des fleurs au cimetière; le cas de l’agriculture urbaine
– À bas la Civilisation! Vive la Nature!
-Brèves sur l’écocide en cours, la stupidité des transhumanistes, certaines actions directes inspirantes des derniers mois, la guerre sociale et la révolte des animaux!

Sommaire du numéro : Continuer la lecture

Publié dans Actualité, La Mauvaise Herbe | Laisser un commentaire
Auteur inconnu

Auteur inconnu

Publié le par Urscumug | Laisser un commentaire

La fin

Du blog flegmatique d’Anne Archet

Rétrospectivement, il m’apparaît clairement que les Mayas avaient raison. Le monde a effectivement pris fin en décembre 2012. Nous ne l’avons pas vu venir, parce que – comme d’habitude – Hollywood a eu tort. Il n’y a pas eu de tremblements de terre, d’éruptions volcaniques, de raz-de-marée gigantesques engloutissant des continents. Il n’y a que des ruines, de plus en plus de ruines, qui gagnent du terrain inexorablement et qui grugent nos sociétés pourries comme un furoncle discret, presque imperceptible.

Publié dans Anticivilisation, Réflexion | Marqué avec | Laisser un commentaire

Comment composter sa marde sans paniquer

Brochure publiée au printemps 2015 par un collectif autonome avec le soutien de la Mauvaise Herbe qui est très intéressante à lire et à mettre en pratique! Vous pouvez le télécharger ici ou n’importe quand sur la page de la Mauvaise Herbe.

CompostTonCaca_web

 

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Réaction Sauvage

[Texte paru dans La Mauvaise Herbe vol.14 n 1]

Voici une suite au texte publié à propos d’Individualités tendant au sauvage (ITS) dans la dernière Mauvaise Herbe (vol.13 no.1). Ca se veut une mise à jour sur un sujet qui me parait important de considérer de plus qu’il est lié, que l’on le veuille ou non, aux idées anarchistes et anti-civilisation.

Individualités Tendant au Sauvage devient Réaction Sauvage

C’est au mois d’août 2014 qu’est paru un communiqué signé « Groupuscule “Tuer ou Mourir”» annonçant « une nouvelle phase dans cette guerre ouverte contre le Système Techno-industriel » par la fusion des groupes d’Individualités tendant au sauvage avec une dizaine de groupes actifs dans le sabotage et l’attaque depuis plusieurs années au Mexique [1].

Le communiqué annonce de ce fait la fin d’ITS et le début de Reacción Salvaje (RS), un regroupement de groupuscules autonomes :

« Auparavant, certains (mais pas tous) des groupes qui ont adhéré à RS, furent composés exclusivement d’ “écoanarchistes” et d’ “écologistes radicaux”. Maintenant, RS se compose de saboteurs nihilistes, de nomades incendiaires, de délinquants individualistes, de terroristes anarchistes, de critiques politiquement et moralement incorrects, c’est-à-dire RS est un groupe d’affinités qui sommes prêtes à tout ce qui est nécessaire pour obtenir ce que nous voulons… et ce que nous voulons c’est la déstabilisation du système et punir directement les responsables immédiats de l’assujettissement de la nature sauvage (incluant humaine). » Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Vers un anarchisme écologique

Article paru dans La Mauvaise Herbe au printemps 2014.

petit compte-rendu des travaux de Knowing the Land is Resistance.
http://knowingtheland.com/

Il n’y a pas longtemps, je discutais avec un-e ami-e de la perspective négative qu’on véhicule, les anars-écolos-primitivistes, taggés « on veut toute faire sauter ». C’est vrai qu’on est un ti-peu pessimistes. Alors j’ai creusé pour trouver de quoi qui propose des perspectives de luttes réjouissantes. Le collectif Knowing the land is Resistance (KLR) a des réflexions très pertinentes sur le sujet!

Dans sa série d’ateliers « Towards an Anarchist Ecology », ce groupe réussit à parler d’anarchie verte de manière positive, sans se prendre les pieds dans les plats. Leurs travaux des dernières années sont synthétisés en 6 ateliers, résumés ici. Le but de cet article est d’adapter leurs réflexions à Montréal et à rendre leurs idées accessibles en français. Si une lecture plus approfondie vous intéresse, allez donc sur leur site web, pendant que la civilisation existe encore, et téléchargez leurs zines. Continuer la lecture

Publié dans Anarchie Verte, bio-région, La Mauvaise Herbe, Reconnection, Réensauvagement, Réflexion | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Mauvaise herbe vol. 14

Sommaire des articles: Brèves sur l’écocide en cours et les nuisances industrielles / Réaction Sauvage / La radicalisation / Eric McDavid a été libéré! / Quelques actions de la dernière année / L’austérité et la guerre sociale / L’essentialisme et le problème des politiques d’identités / Revue des films coloniaux de marde de l’année.

Publié dans La Mauvaise Herbe | Un commentaire

La préhistoire de l’anthropocène

Bien que les effets géologiques ne se fassent sentir qu’ avec la révolution industrielle, l’imaginaire de l’Anthropocène est en gestation depuis plus de 8000 ans, à un moment de basculement dans la biosphère : la dite « révolution néolithique » de certains peuples de l’espèce humaine. Bousculant plus de deux millions d’années d’évolution dans la nature (de natura « naître »), l’émancipation de cette espèce, torturée par le piège démographique et ses conséquences sociales, va elle même bouleverser la planète qui l’a vu naître. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 2 commentaires